English Nederlands Français English Nederlands Français
BC
Informations generales
: Jun : Jul
:: Archives
: 2011 : 2010 : 2009 : 2008 : 2007 : 2006 : 2005 : 2004 : 2003

Salon avec des interventions artistiques

Plankton::Bar 19
Avec::
Vita Drappa (installation 'in situ')
Karen Eliot (musique improvisation)
Davis Freeman (installation/performance)
Jorge Leon (video)
Ven 28 Sep
20:00 - 23:00

€ 5 (members: free)

Bains Connective est un lieu de creation artistique. Le laboratoire multidisciplinaire est situé au premier étage de GC Ten Weyngaert à Forest.



Jorge Leon :: Between 2 chairs
Un portrait vidéo basé sur un interview avec l'ancien danseur Ronald Burchi. Après avoir suivi une formation de danse classique aux Etats-Unis, l'Américain Burchi vivait et travaillait en Europe pendant les années '90. Il n'a jamais réussi à obtenir des permis de travail pour ses projets et tombait ainsi dans l'illégalité – une situation assez récurrente dans le monde de la danse – jusqu'à ce qu'il ait pu se légaliser en Belgique. L'histoire de Burchi mets en lumière la problématique des 'alien residents', et permets Jorge Léon d'approfondir sa recherche artistique sur l'interview vidéo en tant que portrait potentiel.

Jorge Léon étudiait film à l'INSAS (Bruxelles) et est photographe et vidéaste avec une prédilection pour le documentaire. Il collabore régulièrement avec des artistes des arts de la scène, e.a. Eric Pauwels, Wim Vandekeybus, Thierry De Mey, Michèle Anne De Mey, Olga De Soto, Hervé Robbe, Xavier Lukomski, Meg Stuart et Benoît Lachambre. Depuis 2003 il crée ses propres documentaires, notamment 'de sable et de ciment' et 'U bent hier/vous êtes ici/you are here'.

Mise en scène: Jorge Léon/ Production: vzw Niels, Sarma/ Coproduction: Damaged Goods, Kunst/Werk/ Durée: 16'25'/ Avec le soutien du: Vlaamse Gemeenschap et Vlaamse Gemeenschapscommissie

Karen Eliot :: musique improvisation
Karen Eliot est un projet d'improvisation avec deux membres permanents, Luther Blissett et He Who Ha Ha. Il n'y a pas de direction musicale définie, pas de normes ni d'objectifs. Il n'a rien qui est décidé d'avance. Il n'y a qu'une prédilection commune pour les aventures musicales, les expériments et découvertes de son.

Karen Eliot is a name that refers to an individual human being who can be anyone. The name is fixed, the people using it aren't. The purpose of many different people using the same name is to create a situation for which no one in particular is responsible and to practically examine western philosophical notions of identity, individuality originality, value andtruth. (www.thing.de)

Plus d'info et des tracks sur www.myspace.com/wearekareneliot

Davis Freeman :: Moving parts
Une installation/performance pour 8 moniteurs de vidéo, un performeur et des images d'un corps en mouvement. Chevilles et poignets, lèvres et yeux, mains et pieds, vagins et pénis... se transforment en victimes aliénées. Le corps s'explore, les parties sont re-distribuées dans l'espace et finalement remises. Les parties individuelles commenceraient à dicter leur propre signification sans s'occuper des intentions du performeur. Une révolution physique.

Vita Drappa :: Apparitions

10 09 2008

:: Chercher
::